Conseil au voyageur

www.diplomatie.gouv.fr : le site officiel diplomatique du gouvernement Français pour ne pas partir au mauvais endroit en voyage.

Améliorez votre trottinette électrique en lui apportant quelques modifications

Trottinette electrique

La trottinette électrique de chez Urbanmove est aujourd’hui devenue un engin dont bon nombre de personnes se servent pour assurer leurs déplacements sur de petits trajets. Certains s’en servent pour aller de la maison jusqu’au métro ou au bus, ou alors de chez eux jusqu’à leur lieu de service s’ils ne travaillent pas trop loin. La trottinette permet également de se rendre dans des endroits comme la pâtisserie du coin, le pressing, se promener tout simplement, etc. Tout ça sans avoir à s’inquiéter pour les embouteillages ou pour les places de parking. Pour améliorer les performances de votre engin, vous devez en prendre soin, cela passe par un entretien régulier. Vous pouvez commencer par protéger votre trottinette des infiltrations d’eau en utilisant du mastic pour boucher les points d’infiltration qui pourraient détruire la batterie avec le temps.

Pour faciliter l’utilisation des trottinettes électriques au jour le jour, vous pouvez opter pour l’achat d’un odomètre. L’odomètre est un appareil qui permet de mesurer et de montrer la vitesse à laquelle vous roulez. Les appareils les plus performants permettent à l’utilisateur de voir en temps réel sa vitesse maximale, sa vitesse moyenne et on peut les connecter à son Smartphone. En général, lorsque vous achetez une trottinette, elle est accompagnée de nombreux accessoires dont vous pouvez vous servir au quotidien. En général vous trouverez dans le package les phares avant et arrière qui assurent votre sécurité la nuit, vous pouvez également avoir un gilet jaune comme les modèles proposés chez Décathlon ou Go sport. Des lunettes semblables à celles du ski, pour vous protéger du vent et de la pluie.

Vous pouvez vous servir d’un rétroviseur pour vélo, que vous attacherez à votre guidon afin de garder un œil derrière vous. Un cadenas n’est pas inutile, il servira à attacher votre trottinette à l’entrée des magasins ou autres lieux que vous visitez. Il est vrai que les trottinettes électriques sont compactes et vous pouvez les emporter avec vous à l’intérieur des magasins, mais il vaut prendre cette précaution. L’un des éléments les plus importants est le casque de vélo ou de roller, ce dernier assurera votre sécurité pendant les chutes ou même les chocs de circulation. Des gants de vélo peuvent être utiles, pour éviter de se salir les mains. Pensez à acheter une pompe à vélo pour pouvoir gonfler vos pneus, et surtout n’oubliez pas d’acheter un imperméable en cas de pluie.

Le potentiel agricole de la France au service de la cheminée à l’éthanol

cheminee-bio-ethanol- design

Notons qu’au sein de la communauté européenne, la France est la première puissance en termes d’agriculture. Depuis quelques années le pays est fortement concerné par le développement d’une filière de biocarburants hautement compétitive. Grâce aux surfaces agricoles disponibles dans le pays, il est possible de produire des biocarburants sans s’inquiéter d’empiéter sur les cultures agricoles destinées à l’alimentation. L’activisme de 50 000 agriculteurs originaires de France, notamment des betteraviers et des céréaliers, permet d’affirmer sans aucun doute que le bioéthanol que l’on fabrique en France est respectueux des normes et de l’environnement. C’est donc un carburant propre que vous utilisez dans votre cheminée à l’éthanol sur le site Chemineo ou dans votre véhicule. Il se pourrait même qu’au fur et à mesure, l’espace agricole nécessaire pour la culture des céréales et des betteraves diminue. La betterave à sucre ne se cultive pas de n’importe quelle manière, des quotas existent, de telle sorte que tant que l’on n’a pas obtenu la quantité nécessaire pour l’alimentation, on ne peut pas en faire un usage autre.

De plus, la mise en œuvre d’un nouveau règlement en matière de sucre, paru en 2006 a entraîné une baisse spontanée des surfaces de betteraves destinées à l’alimentation. En Europe comme en France, malgré le développement des surfaces de betteraves dédiées à l’éthanol, les surfaces globales dédiées à cette culture pourraient stagner ou même baisser. Est-ce que cela aura des conséquences sur le carburant des cheminées éthanol ? Pour le moment nous ne pouvons pas en être sûrs puisqu’apparemment on ne constate aucun conflit entre la production alimentaire et la production destinée aux biocarburants, que ce soit en France ou en Europe.

Les débouchés bioéthanol en termes de céréales restent assez faibles sur le territoire français. Moins de 2 millions de tonnes de céréales sont produites chaque année en France pour l’éthanol, c’est très faible en comparaison des 63 millions de tonnes produites pour l’alimentation humaine et même animale. Pour que l’intégration de bioéthanol se fasse convenablement en France, et pour avoir plus de bioéthanol pour la cheminée éthanol, il est nécessaire d’avoir à disposition 2,5% des surfaces agricoles destinées aux céréales et 15% des terres destinées aux betteraves. Ces chiffres correspondent à environ 300 000 hectares contre les 9 millions d’hectares que la France consacre à ces cultures. L’ambition à l’horizon 2020 est d’intégrer 10% de biocarburant dans les carburants fossiles actuels, pour atteindre cet objectif la France n’aura besoin que de 15% de ses terres agricoles.

De bonnes raisons de passer sa retraite au Mexique

excursion francophone

La retraite est souvent considérée comme une période de repos pour profiter enfin du bon temps.Pour la passer, l’idéal serait de visiter un endroit en contact avec la nature, pour se consacrer à ses loisirs favoris au sein d’une communauté où saluer ses voisins avec le sourire est possible. Un endroit près de la mer, au cœur de la forêt ou dans quelques villes coloniales qui jouissent d’une effervescence calme et des services courants. Un tel endroit existe bel et bien au Mexique.

Le Mexique, une destination de premier choix

Durant la retraite, il n’est plus lieu de s’inquiéter des congés ou des séjours trop longs. Durant cette période, la seule préoccupation serait de trouver du bon temps et pouvoir s’installer convenablement. Le Mexique est une destination appréciée par une bonne poignée de retraités selon un forum Mexique. Selon une enquête, les retraités de plus de 50 ans qui vivent au sein de communautés côtières mexicaines sont en majorité des personnes diplômées de moins de 65 ans qui ont choisi ce pays pour sa proximité avec les Etats-Unis et le faible coût de vie. Parmi les sondés, plusieurs ont accordé une grande importance au mode de vie et à son coût. Par ailleurs, beaucoup ont choisi ce pays pour la beauté de ses paysages. Ces sondés ont en outre établie une comparaison selon laquelle ils préfèrent de loin vivre dans une maison au Mexique plutôt que dans un appartement en copropriété aux Etats Unis.

Le mode de vie et la santé

Les retraités qui ont choisi le Mexique comme lieu de résidence pour sa retraite apprécient surtout le calme et la tranquillité dans les villes. Beaucoup ont mis en avant leur gout pour l’architecture coloniale de style mexicain ainsi que le concept de village, qui s’oppose à la vie citadine dont ils ont pris habitude. Dans un achat de propriété, l’existence d’infrastructure et de services de proximité rajoutée au statut de propriétaire est très attractive. Il est à noter que le prix de cette prestation est considérablement tolérable voire bas. Passer sa retraite au Mexique offre un avantage sur le plan de la santé. Dans ce pays, le gouvernement subventionne la santé publique à travers la Sécurité Sociale nationale. Pour bénéficier des services plus personnalisés avec des standards de qualité occidentaux, des cliniques privées sont à disposition pour soigner tous les maux du quotidien.

Formalités d’accès au Mexique

L’accès au Mexique pour les ressortissants français est aisé et ne demande pas de formalités spécifiques. Le sol mexicain compte actuellement près de 20 000 Français. L’excursion francophone est alors considérée comme la plus importante communauté étrangère au Mexique. Avant le départ pour ce pays ensoleillé et convivial, il est nécessaire d’avertir la Caisse primaire d’assurance maladie pour bénéficier d’une couverture maladie. Il vous sera conseillé fortement d’adhérer à la Caisse de Français étrangers qui pourra couvrir en cas de besoin. Les vaccinations ainsi que l’inscription auprès du consul général de France au Mexique s’en suivront ensuite.

Pour un voyage au Mexique, il convient de bien se préparer et d’y laisser couleur sa période de retraite. Ce pays est une destination de rêve après avoir dépenser son énergie dans le travail incessant de la vie citadine.

Peut-on trouver de nouvelles éditions de la chaise DAW Eames ?

chaise DAW de Eame

La chaise DAW de Eames est l’un des modèles les plus célèbres que le designer ait créés avec son épouse. Cette chaise a été créée dans les années 1940, en même temps que d’autres modèles comme la chaise DSW et bien d’autres. Il faut savoir que la plupart des meubles créés par les Eames étaient destinés à être produits par la société Vitra. Par conséquent, la société Vitra a le droit de produire de nouvelles éditions de ces meubles. Dans ce contexte, la société Vitra a produit de nouveaux modèles des chaises DSW et DAW, avec des finitions érable noir ou foncé pour les pieds. Grâce à leur simplicité, leur design élégant et épuré, ces chaises sont devenues des icônes et sont encore très à la mode de nos jours. En se servant d’une coque standard, Charles et Ray Eames ont proposé de nombreuses déclinaisons de formes.

Pour les nouvelles éditions de la chaise DAW Eames et de la chaise DSW, la société Vitra a choisi de se servir de polypropylène recyclable, afin d’associer design, technologie et préservation de l’environnement. Ces nouveaux modèles sont disponibles sous différentes couleurs, ainsi chacun peut personnaliser sa chaise selon ses désirs. Avec ces modèles, chacun peut choisir ses couleurs de coque, mais aussi le piètement. Le couple Eames a marqué le 20e siècle avec leurs meubles en fibre de verre, et l’évolution vers la production de masse des meubles design qu’ils ont incité. Les chaises DAW et DSW sont réputées pour être les plus solides de leurs gammes de meubles. Les nouvelles éditions vous permettent aussi de choisir le type de bois, la couleur, la finition du métal. Vitra vous offre des possibilités innombrables pour que votre meuble soit entièrement personnalisé et adapté à votre intérieur.

Avec sa base en bois, la chaise DAW Eames a été finalisée après des années d’essais avec du papier mâché. Passionnés par les formes du corps humain, Charles et Ray Eames ont exploré cette piste, afin que leurs fauteuils adoptent les courbes du corps et apportent du confort aux utilisateurs. À l’époque la chaise DAW apportait une vision très moderne de l’ameublement puisqu’elle est à la fois pratique et confortable. Fabriquée en 1948, cette chaise est rendue solide par la fibre de verre qui la constitue. En même temps, elle est douce grâce à son habillage confortable, élégant et raffiné.

Tendances de l’immobilier à Rabat et à Marrakech

villa a marrakech

La situation de l’immobilier à Marrakech, rabat et au Maroc en général est en constante évolution. Il est important pour les acteurs du secteur de rester à jour afin de pouvoir bien mener leurs transactions et ne pas être surpris par les changements. De cette manière, il est plus facile pour les professionnels de conseiller les moins experts qui souhaiteraient effectuer une acquisition de biens ou alors savoir quelle est la valeur du bien en leur possession. La plupart des villes du Maroc sont sujettes à ces évolutions, mais dans cet article nous nous focaliserons sur les villes de Rabat et Marrakech qui sont assez importantes dans le paysage immobilier marocain.

Offres de logements dans les villes de Rabat et Marrakech

La situation dans le secteur immobilier à Marrakech  voir sur le site :  http://www.atlasimmobilier.com/n’est pas forcément la même que dans celui de Rabat. À Rabat, qui est la capitale administrative, on observe que l’offre en termes de très petits et très grands appartements est largement supérieure à la demande qui existe actuellement sur le marché. Ce phénomène a pour conséquence de faire de Rabat la ville au sein de laquelle l’offre est la plus forte pour ces deux segments de marché. Pour les appartements de 60 à 100 m², l’offre couvre approximativement 90% de la demande, du coup les autres segments ont de la difficulté à se positionner. Les studios mesurant moins de 40m² qui sont disponibles sur le marché sont supérieurs à la demande à hauteur d’environ 21%, il en est de même pour les appartements dont la superficie dépasse 150m². L’analyse des prix moyens par m² montre qu’il existe une attraction particulière pour les biens de haut standing. Ces biens sont commercialisés 32% plus cher que dans les autres villes. Par contre, la légère demande en biens économiques provoque la baisse des prix de ces derniers, ils affichent donc des prix plus faibles de 11%.

Dans le secteur immobilier à Marrakech, les populations préfèrent essentiellement les appartements situés entre 60 et 100m². Dans ce segment, les biens d’occasion se vendent entre 4% et 5% plus qu’ailleurs. La totalité des autres catégories affichent une offre plus attrayante et plus importante, ce qui pousse les promoteurs à mettre l’accent sur les atouts de ces biens. Pour arriver à commercialiser le surplus, plusieurs propriétaires acceptent de baisser leurs prix, des baisses qui peuvent parfois être assez importantes. Les logements à grande superficie pourraient subir une baisse importante de leurs prix, plus importante que les années précédentes, du fait de la demande des étrangers qui n’est toujours pas en hausse.

Le travail de l’architecte au Maroc reprend de l’ampleur en mai 2015

Villa d'Architecte vue exceptionnelle

Tout au long du premier trimestre de l’année 2015, les prix moyens des unités de logement ont stagné sur l’ensemble du territoire marocain, on a quand même observé une légère baisse et des variations selon les différentes régions et villes du pays. Ainsi, l’architecte au Maroc a la possibilité de se lancer dans de nombreux projets, puisque la demande pourrait croître dans les prochains mois. Durant le mois de mai 2015, on observe une hausse assez légère des prix du secteur à hauteur de 0,8% en moyenne sur l’ensemble du territoire. Les mois d’avant, les prix avaient déjà changé, une baisse d’environ – 0,4% durant avril, augmentation de +1% en mars et une autre baisse d’environ -1,2% durant le mois de février, pendant qu’en janvier il n’y a pas eu de changement. Observons l’évolution des prix dans les principales villes du royaume.

Évolution des prix de l’immobilier dans les villes de Casablanca, Fès et Tanger

Si on considère la ville de Casablanca, les prix dans cette ville ne laissent aucun professionnel indifférent, que ce soit les architectes au Maroc comme Bab Design ou les investisseurs, Casablanca, est l’une des métropoles qui offrent de nombreuses opportunités de développement pour les professionnels de la construction au Maroc. Revenons-en aux prix dans le secteur immobilier. Après plusieurs mois assez sombres, on note une augmentation de 0,7% en comparaison avec les mois précédents. La hausse reste assez faible si on considère l’état du marché au mois de mai 2013, durant lequel le mètre carré coutait en moyenne 16 700 dirhams ou même plus.

Dans la ville de Fès qui est l’une des plus anciennes du pays et qui est autant historique que culturelle, on note une hausse assez importante. Précisons que vu le potentiel touristique de la ville, les gens décident de plus en plus d’y bâtir des résidences secondaires, avec l’aide d’un architecte au Maroc. En mai 2015, le prix moyen du mètre carré s’affichait à environ 6 783 dirhams. Ce qui représente une augmentation approximative de 2,9% en comparaison au mois précédent. L’une des plus fortes hausses, sinon la plus forte hausse au Maroc a été observée dans la ville de Tanger. Dans cette ville, le prix moyen au mètre carré se chiffre à 11 029 dirhams pour les appartements, soit une augmentation de 9,4%. Cette augmentation fait que les prix du secteur immobilier à Tanger se rapprochent du plus haut niveau qui a été atteint au cours des deux dernières années, soit 11 848 dirhams le mètre carré.

Le buggy, véhicule adapté pour le rallycross et pour le raid au Maroc

bugg affrique

Le raid en buggy au Maroc fait partie des activités qui sont appréciées par les voyageurs. C’est une activité qui permet de vivre l’aventure et de découvrir une région au plus près. Le buggy voir sur le site Bugg Afrique est un véhicule à quatre roues, un tout-terrain léger qui compte généralement deux places et est doté de deux ou quatre roues motrices selon la performance du véhicule. Une autre activité qui peut être pratiquée avec ce type de véhicule est le rallycross. Le rallycross est une activité de course automobile sportive qui est généralement organisée sur des circuits dont 40% sont en asphalte et 60% en terre. Cette activité se développe principalement dans les pays nordiques, en France, en Belgique, en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas. Les principales compétitions qui y sont dédiées sont le Championnat de France, le championnat britannique, le Championnat d’Europe et le Championnat du monde. Très souvent les compétitions s’organisent autour de cinq catégories, dépendamment du véhicule utilisé.

Le rallycross est arrivé en France dans les années 1970, ce qui a suscité un engouement de la part des pilotes. La plupart de ces derniers pratiquaient d’autres disciplines automobiles et se sont lancés dans le rallycross. Au fil des années, ces pilotes ont acquis une réputation dans le rallycross, nous pouvons par exemple citer Jean Ragnotti, Jean-Pierre Beltoise ou Jean-Luc Pailler qui a dominé la discipline pendant 16 ans, de 1991 à 2007 et a engrangé 11 titres nationaux. Pour le moment très peu de pilotes se démarquent dans les raids en buggy au Maroc. Les compétitions de rallycross sont également ouvertes aux femmes qui ne se retiennent pas d’y participer. De plus, elles concourent avec les hommes puisque les épreuves sont mixtes.

Parmi les pilotes féminins les plus célèbres, nous pouvons citer Maïté Poussin qui a été quatre fois de suite championne de France entre 1989 et 1992. Sans oublier Jessica Tarrière et Adeline Sangnier, toutes deux triples championnes de France. Le raid en buggy au Maroc n’est pas encore aussi bien organisé ni populaire. La première compétition de rallycross en France a été organisée sur le circuit de Lohéac, le 5 septembre 1976. Il s’agit d’un circuit référence qui a été créé par Michel Hommel. Le rallycross de Lohéac est une des épreuves déterminantes du Championnat de France qui accueille chaque année environ 40 000 spectateurs.

La place du design industriel dans la fabrication du fauteuil lounge Eames

decoration-et-ameublement-salon-fauteuil-eames-moyen

Le fauteuil lounge Eames est le premier objet que le couple Charles et Ray Eames ait fabriqué pour la grande distribution. Le premier d’une longue série de meubles qui sont passés par le processus de production de masse. C’est aussi l’un des premiers meubles issus du design industriel, vous pouvez d’ailleurs admirer ce meuble sur http://www.famous-design.com/fauteuils-de-salon/fauteuil-lounge-eames-noyer_302.html. On parle de design industriel, mais qu’est-ce que c’est concrètement? Le design industriel est une activité consistant à se servir des arts et des sciences appliquées afin d’améliorer l’ergonomie, l’esthétique, le dessin, la fonctionnalité et la facilité d’utilisation d’un produit. Ce processus contribue à rendre les objets commercialisables et à les produire en grandes quantités. Pour que les produits continuent de s’écouler, il est important de savoir les renouveler, la cause en est le niveau d’équipement des foyers qui est sans cesse en pleine croissance.

Le terme « besoin » prend un nouveau sens, tout d’un coup, on passe du besoin d’un véhicule au besoin de changer de véhicule. Ce besoin est transformé par l’équipe marketing dans le cahier des charges qu’elle fournit ensuite aux designers et aux techniciens. C’est un processus que le fauteuil lounge Eames a subi quand il fallait le commercialiser à grande échelle. Il en découle que le designer doit solliciter différentes formes et couleurs, afin d’attribuer aux objets une apparence qui correspond à l’identité de l’entreprise, mais aussi à la tendance en cours, tendance que les bureaux de tendances arrivent à définir. Ensuite il revient aux techniciens de fabriquer des produits à durée de vie déterminée ou plutôt limitée du fait de l’économie des matières ou l’épuisement des techniques de fabrication. En gros, renouveler un produit c’est rendre obsolètes les modèles précédents sur le plan technique ou sur le plan symbolique.

Le renouvellement d’un produit passe par plusieurs étapes, qu’elles soient théoriques ou variables en fonction des entreprises. Le fauteuil lounge Eames est également passé par ces nombreuses étapes au cours de son renouvellement. La première étape est la détermination de ce qui existe déjà, cette étape permet de comprendre le produit actuel et de déterminer quel est le nouveau positionnement, cela permet aussi d’étudier la concurrence. Le service marketing détermine quels sont les clients à toucher, ensuite les designers cherchent les couleurs, formes, concepts adaptés à cette cible pour dessiner les différents modèles qui correspondront à la cible. De nombreux prototypes sont ensuite proposés, perfectionnés par les ingénieurs et les designers, avant d’aboutir aux modèles à produire et commercialiser.

Tanger – La Perle du Nord du Maroc

Tanger maroc

La civilisation marocaine est une fusion fascinante des cultures orientale, andalouse et méditerranéenne. Au nord du Maroc les visiteurs pourront découvrir plusieurs exemples qui reflètent ce patrimoine richissime et énormément varié. Dans cet article j’exposerai plusieurs aspects de la ville de Tanger, en particulier l’importance de son histoire, de sa position géoéconomique, de son héritage culturel et de quelques uns de ses potentiels touristiques.

Pendant toute son histoire, la ville de Tanger a été sous la domination de plusieurs civilisations. Au Ve siècle, elle fut occupée par les peuples vandales. Ensuite, pendant le VIe, ce furent les byzantins qui s’y installèrent. Les arabes et les berbères l’occupèrent au VIIIe siècle. Les Fatimides de la Tunisie gouvernèrent la ville pendant le Xe siècle, les almoravides pendant le XIe et le Marinides pendant le XIIIe.

Les portugais occupèrent ensuite la ville pendant le XVe et le XVIe siècle, suivis des espagnols et puis des britanniques et des français pendant le XVIIe et XIXe siècles respectivement.

Toutes ces influences on laissé leur trace indélébile et ont eu pour résultat une ville avec un caractère très différent des autres villes du Maroc.

Tanger bénéficie en plus d’une situation géographique et économique importante. Cette ville magnifique se trouve au nord-ouest du Maroc et très près de l’Europe (à seulement 14 kilomètres à travers l’Etroit de Gibraltar). Elle a accès à la Mer Méditerranéenne et à l’Océan Atlantique et elle est la meilleure destination pour de nombreux investisseurs qui ont développé plusieurs projets industriels et touristiques d’envergure.

A Tanger vous aurez l’occasion d’admirer de nombreux lieux d’intérêt touristique. Tout d’abord, cous pourrez visiter le Cap Malabata, un des promontoires qui se projettent dans la mer des deux côtés. De là bas on peut observer le soleil levant et le visiter également sous l’éclat du ciel avant le crépuscule. On peut également visiter le Musée d’Art Marocain, qui se trouve dans la résidence princière de Dar El Makhzen, construite au XVIIe siècle dans la Kasbah de Tanger. Il y a aussi le Musée Forbes de Miniatures Militaires, un rappel original de la Guerre des Trois Rois, ainsi que le Gran Teatro Cervantes, construit à l’époque où les espagnols formaient la communauté non marocaine la plus grande au Maroc. Le théâtre a ouvert ses portes en 1913 et a obtenu sa plus grande popularité pendant la période de l’entre-deux-guerres.

A Tanger vous pourrez aussi découvrir un patrimoine culturel riche et énormément varié qui se manifeste dans plusieurs domaines, y compris celui de la musique (avec le Tektoka el Jabaliya, un genre de musique populaire typique de Tanger et de tout le nord-ouest marocain, ou la musique arabo-andalouse, un style plein de prestige qui est arrivé avec les réfugiés musulmans de l’Andalousie), la cuisine (avec le couscous, la harira, la pastilla, etc.) et les vêtements traditionnels (comme “el hayek”, une robe de femme, ou la djellaba traditionnelle, portée surtout par les hommes), parmi bien d’autres sphères.

La demande en immobilier à Marrakech et au Maroc face à la stagnation des prix

immobilier-maroc

La majorité des villes et régions du Maroc affichent des prix à la baisse pour le compte de l’année 2014 dans le secteur immobilier à Marrakech et au Maroc voir le site Chicriad, notamment dans le segment des résidences, neuves comme anciennes. En fin d’année 2014, on note tout de même un petit rebond alors que pendant ce temps les volumes de vente se sont accrus au fil des mois. Le début de l’année 2015 est marqué par des prix stagnants, on parle ici des prix moyens dans le segment des biens anciens pendant dans le segment du neuf, les prix moyens sont à la baisse. S’il faut que l’on parle des demandes, on pourrait dire que la situation est la même depuis plusieurs mois maintenant.

Dans le segment des biens immobiliers neufs à Marrakech et au Maroc en général, on observe une baisse des prix qui a permis au marché de se redresser progressivement. En fin d’année 2014, les biens de moyen standing étaient les favoris des potentiels acheteurs, ils occupaient plus de 50% du marché des demandes, en deuxième place on retrouvait le logement économique avec 29% des demandes enregistrées. En janvier 2015, 72% des demandes concernaient à parts égales, le logement économique et les logements moyens standing. En termes de prix, pratiquement l’ensemble des grandes villes du Maroc ont vu leurs prix baisser sauf dans l’Oriental. Toutes les régions n’affichent pas les mêmes baisses. Les résultats se présentent comme suit : -7,2% dans la région Tanger-Tétouan, – 5,4% dans la région Souss-Massa-Draâ et dans l’Oriental on assiste à une augmentation à hauteur de +9%, et non à une baisse comme dans les autres régions.

On a du mal à se rendre compte que le marché locatif reprend de l’ampleur dans l’immobilier à Marrakech ou au Maroc. En effet, ce segment de marché a toujours été influencé par le facteur saisonnier. Toutefois, on assiste à une forte reprise. En janvier, les demandes dans ce segment ont augmenté de 6% en comparaison au mois de décembre 2014. Au final, cette hausse n’était pas suffisamment forte pour supplanter le nombre de demandes d’achat qui peuvent atteindre 61% en un mois. Tous ces phénomènes ont pour conséquence que les prix stagnent et la demande progresse dans l’ensemble du pays, pendant que les autres facteurs qui entourent le marché sont stables ou continuent d’évoluer.